Cagliostro
long métrage de Camille de Morlhon et Gaston Velle 1910
(piano et orchestre de chambre) 2001

En Juin 2000, Benoît Schlosberg, compositeur et directeur du Conservatoire Municipal de Musique et de Danse d'Epinay-sur-Seine, que je connais depuis l’époque Labeo Music, me propose une aventure nouvelle pour moi : composer une musique pour un ciné-concert. Menant, avec l'aide de sa municipalité, une politique active de création musicale dans le domaine de l'image - Épinay-sur-Seine étant comme chacun sait dans le monde du cinéma, une des villes pionnières grâce entre autres à la présence des Studios Éclair - il a conçu l'idée de redonner quelques couleurs instrumentales à des œuvres cinématographiques du début du siècle qui menaçaient de passer à l'oubli. Dans un premier temps, l’intérêt se porte sur une œuvre majeure, L'assassinat du Duc de Guise, dont il veut me voir recomposer la partition musicale à l'origine confiée à Camille Saint-Saëns. Les tractations avec les ayants-droits sont un échec. Messieurs Courbet et Garnero, des Archives françaises du film du CNC, nous orientent alors vers Cagliostro, film de 14', œuvre de Gaston Velle et Camille de Morlhon, qui n'est pas encore sonorisé.

En effet, à l'époque, le son au cinéma n'existe pas. Dans le meilleur des cas, un catalogue d’œuvres est mis à la disposition du chef d'orchestre ou du pianiste pour accompagner les images... (cf. Les musiques du cinéma français d'Alain Lacombe / Bordas)

Cette première expérience attire un joli public lors de sa  création, le 31 mars 2001. Même si le travail de synchronisation de l'orchestre à l'image est toujours perfectible, les jeunes interprètes du Conservatoire épaulés par quelques-uns de leurs enseignants ont mis une ardeur et un talent au service de ce ciné-concert qui laisse augurer un bel avenir pour le Conservatoire d'Epinay-sur-Seine dans le domaine de la formation à la musique pour l'image, entre autres. En Juillet 2004, Benoît Schlosberg me propose une nouvelle aventure. Je dois composer à nouveau une musique pour orchestre pour accompagner un film de 1912 de Victorin-Hippolyte Jasset  Zigomar contre Nick Carter. Le concert a lieu le 29 Janvier 2005 toujours dans la même salle d'Epinay-sur-Seine. A cette occasion, la partition de Cagliostro est synchronisée à nouveau sur le film avec une très belle et émouvante interprétation de ce même orchestre d'élèves et de professeurs toujours conduit par leur directeur.

On trouvera ici la fiche du film sur la Filmographie Pathé référencée par la  Fondation Jérôme Seydoux.

Cagliostro 13 '25 "






 








Contact  
Références  
Biographie  
Recommander  
Curriculum Vitae  
Magasin en ligne  
Liens  
Blog  

    

     
|Video  tags|
lumière songe
enfants voiles
voyages voie
lactée
rythme
harmonie paix
deux pianos jazz
cosmic