Un bon petit diable
(co-composition de chansons) 1997
Yad Music

C'est à la suite d'un courrier spontané de ma part que je reçois un fax mémorable de Gabriel Yared. Il me complimente pour mon travail et plus... Cette lettre fait partie de celles qui m'ont donné de l'énergie pour 20 ans supplémentaires... Il me demande alors de contacter Jean-Pierre Arquié et de rejoindre l'équipe Pléïade de jeunes compositeurs sélectionnés par lui pour servir de base à une académie de composition. Je suis alors amené à travailler sur plusieurs projets, orchestration de thèmes pour le film Les Misérables de Bille August avec Iam Neeson et Un bon petit diable d'après l'histoire de la Comtesse de Ségur.

Roland Petit, chorégraphe et directeur de l'École de Ballet de Marseille avec lequel travaille Gabriel Yared depuis de nombreuses années, a decidé de monter un ballet sur ce sujet. Il confie la composition des chansons à Gabriel Yared et l'équipe Pléïade. Je compose 6 musiques sur des textes de Valentine Petit que je pense plus réussies les unes que les autres. Il y aurait évidemment des adaptations à faire mais à cette occasion, je donne vraiment le meilleur du meilleur de moi-même. Gabriel Yared en sélectionne quelques unes parmi toutes les propositions de chacun. Mais Roland Petit rejette le travail en bloc... A peine une des miennes, Ou Mac-Miche a tout faux est reprise pour faire un bout de chanson. Je n'ai rien compris... Mauvaise conjoncture entre le maître de ballet et le corps de ballet de Marseille... Je suis parti.

Reste que cette expérience de 6 mois a été un tournant dans mon parcours, que toutes ces chansons, remises à l'atelier, sont devenues aujourd'hui des pièces de concert pour orchestre symphonique à part entière, dont la Valse de Juliette. Ces musiques, nées dans une periode où j'étais sous la fontaine de jouvance, sont fabuleuses, je n'ai aucun complexe à le dire. Alors un grand merci à Gabriel Yared et à mes collegues pour tout cela. Aujourd'hui, ces pièces sont prêtes à être posées sur les pupitres en version piano, percussions et orchestre et constituent l'opus Queue diable !

 1.  Abracadabra  2'58"
 2.  L'idiot  2'42"
 3.  Entre rires et chansons  3'56"
 4.  Versez une larme pour Lucifer  3'39" / 5'18"
 5.  Ou Mac-Miche a tout faux  3'07"
 6.  A bouche que veux-tu  4'50"
   



  







Contact  
Références  
Biographie  
Recommander  
Curriculum Vitae  
Magasin en ligne  
Liens  
Blog  

FR |  EN |  ES   

     
|Video  tags|
lumière songe
enfants voiles
voyages voie
lactée
rythme
harmonie paix
deux pianos jazz
cosmic